Previly Magazine

Rencontre Striiiipes

Arthur le créateur de Striiiipes, nous invite à découvrir son univers. « Les rayures, le souci des belles finitions, la couleur, une modernité assumée, le homard comme animal fétiche et un ton décalé ».

Bonjour Arthur,

Quel a été votre parcours avant de créer Striiiipes ?

Après avoir fait une école de commerce spécialisée en marketing, j’ai eu envie de me tourner vers quelque chose de très concret, d’avoir un rapport physique avec la matière. J’ai donc repris mes études au Studio Berçot à Paris où j’ai appris le stylisme et la couture. Et c’est en 2012 que j’ai créé la marque Striiiipes.

Quelles ont été vos motivations ?

J’avais envie de me jeter dans le grand bain, de faire des collections en contrôlant toutes les étapes de production (de la création au client final).

Pouvez-vous nous décrire l’univers Striiiipes ?

L’univers Striiiipes a évolué au fil du temps, mais a toujours tourné autour d’éléments important : les rayures, le souci des belles finitions, la couleur, une modernité assumée, le homard comme animal fétiche et un ton décalé.

Les collections se sont déclinées en différents types d’accessoires : des sacs, des foulards, high-tech… Je développe en ce moment beaucoup de collections de maroquinerie personnalisables.

Vos collections, comment sont-elles réalisées ?

Quasiment tous les produits Striiiipes sont fabriqués en petites séries dans notre atelier parisien.

D’où viennent vos inspirations ?

J’achete du tissu ou du cuir dès que je le peux. Des tissus qui ont du caractère, des peaux qui proviennent de grandes marques parisiennes…

C’est à partir de tout ce que je trouve, que je commence à réfléchir sur les nouvelles collections, je fais beaucoup d’essais de forme, tailles, couleurs… avant de vraiment commencer la production.

Depuis quelques temps, je développe aussi un service de commande spéciale. Cette fois-ci le processus est différent, c’est à la suite d’un vrai échange avec mon client que le produit unique prend forme.

Quel est le coup de cœur de votre collection ?

Les clochettes USB. C’est une collection d’accessoires de sac, 100% en cuir, c’est une clochette que l’on accroche à un sac à main, dans laquelle se cache une clef USB. Et chaque clochette peut être personnalisée.

D’où viennent vos inspirations ?

J’achete du tissu ou du cuir dès que je le peux. Des tissus qui ont du caractère, des peaux qui proviennent de grandes marques parisiennes…

C’est à partir de tout ce que je trouve, que je commence à réfléchir sur les nouvelles collections, je fais beaucoup d’essais de forme, tailles, couleurs… avant de vraiment commencer la production.

Depuis quelques temps, je développe aussi un service de commande spéciale. Cette fois ci le processus est différent, c’est à la suite d’un vrai échange avec mon client que le produit unique prend forme.

Quel est le coup de cœur de votre collection ?

Les clochettes USB. C’est une collection d’accessoires de sac, 100% en cuir, c’est une clochette que l’on accroche à un sac à main, dans laquelle se cache une clef USB. Et chaque clochette peut être personnalisée.

Striiiipes---Clochette-USB-Holder- PREVILY

A qui s’adresse votre collection ?

À tout le monde ! Je m’efforce de développer des collections pour tout le monde et tous les prix. Je fais des pièces uniques qui me prennent beaucoup de temps à développer, mais aussi des plus petits produits, plus ludiques et personnalisables.

Un musique représentative de Striiiipes ? pourquoi ?

Le son des machines à coudre qui tournent !

L’atelier Striiiipes est encore petit, mais j’aime beaucoup visiter des usines, voir des centaines de machines avancer en cadence, c’est une mélodie industrielle. Et cette vidéo de 8h de machine à coudre est parfaite 😉

Un lieu ? pourquoi ?

Un atelier, une usine…. C’est là où les choses se font !

Un message pour nos lectrices :

J’ai caché plein de petites surprises sur le site www.striiiipes.com, à vous de les trouver !

Site Web: www.striiiipes.com
Pop-Up Store "Nouvelles Scènes"
36 rue Étienne Marcel 75002 Paris
30 oct - 19 nov de 11h30 à 19h30

 

Enregistrer

No Comments

    Leave a Reply

    Leave A Comment